70’s style chez Uniqlo

Si vous êtes lyonnaises, vous n’avez pas pu passer à côté de l’ouverture de cette rentrée… Uniqlo, le géant japonais aux basiques du quotidien de qualité a investi le centre ville. 

Vous avez pu suivre d’ailleurs l’inauguration de la boutique Uniqlo en live sur mon Instastory, les vidéos que je publie tous les jours sur mon compte Instagram. N’hésitez pas à me suivre là bas aussi, on se marre bien 🙂

Bref, tout ça pour vous dire qu’en bonne fouineuse, j’ai évidemment fais un brin de shopping dans le temple du vêtement casual à la coupe impeccable. Comme on ne se refait pas, mon oeil a irrésistiblement été attiré par un manteau doudou bouclé rose poudré. Il existe en beige et en noir, mais vous me connaissez… le rose poudré est une passion. C’est vraiment la couleur qui adoucit les looks ou leur donne le juste ce qu’il faut de pep’s.
J’ai aussi mis dans mon panier un joli pantalon en velours tout de suite qualifié de « pyjama » par l’amoureux. A l’unanimité les hommes détestent, mais nous on adore. Je trouve que ce pantalon est une vraie déclaration au style du début des années 70. Du velours, de l’évasé, du bohème chic… Inutile de vous le dire, J’ADORE !

J’ai fait le choix de jouer à fond la carte casual avec un simple caraco en dentelle et assumer le style « vintage » avec mes bottines chaussettes et surtout ma pièce qui va devenir vintage d’ici peu, ce béret à strass Dolce & Gabbana que j’avais acheté en 1999 ou 2000 lors de mon premier séjour à Milan. Déjà à l’époque je savais investir ahah (ça ne s’invente pas). Je l’ai tellement porté ce béret jusqu’à l’overdose que pendant 15 ans il était rangé et puis j’ai eu immédiatement envie de le ressortir lorsque j’ai composé ce look.

Ca fait partie des souvenirs, je crois même que c’était la deuxième pièce de luxe que je m’offrais après le mini sac selle Dior (je pense que les filles de 35 ans et plus savent de quoi je parle 🙂 acheté avec ma première paye, je n’avais pas 18 ans. Ca fait partie des souvenirs de la vie, je me souviens de chaque détails, de l’instant.

Quant à la boutique Uniqlo, j’avoue que je connaissais bien la marque puisque à Paris j’habite à côté, et que je ne passe pas un hiver sans glisser ma doudoune fine (léopard) sous mon manteau. Mon mari est d’ailleurs lui même addict, et ne quitte plus la sienne sous ses vestes de costumes afin de reculer au maximum le temps du manteau. Je recommande aussi les cachemires qui sont d’excellentes qualité pour un prix vraiment raisonnable.

 

  • Commentaires ( 0 )

  • Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

TOP