Bons Plans made in London

Méa Culpa, j’ai déserté mon poste pendant quelques jours, mais c’était pour la bonne cause. Je suis partie repérée les vitrines à Londres, et bien sûr j’en ai profité pour me lacher sur les « massive reductions », oui, c’était le dernier week end des soldes. L’amoureux était de la partie, mais à une condition que je ne prenne qu’un bagage cabine. Vous vous imaginez le défi???? Je me suis résolue à donc dans un premier temps (ce que vous verrez aujourd’hui), à vous donner les adresses « High Street », tout simplement, les boutiques de folie qui trônent sur « Oxford Street ». De long en large, j’ai fait toute la rue.

On commence par Oxford Circus, sortie de Métro, hystérie général, je suis nez à nez avec le temple de la mode britannique, je parle de Topshop.

topshop.jpg

J’ai pas eu peur de ce monde, je me suis jetée, telle une afamée…Bah oui, ça fait 15 jours que je n’ai rien acheté…

Je vous calme tout de suite, « No Kate Moss Collection », juste quelques pièces dans le portant à -70% mais pas top…J’ai donc économisé (mais pas pour longtemps), suite à un lâchage côté accessoires, j’ai juste déniché quelques bases, robe manche gigot, débardeurs basiques comme j’aime, assez loose, assez « j’ai rien à me mettre »…Dixit l’amoureux j’en ai des centaines, mais ceux là sont différents!!! En plus y’avait une réduc, si j’en achetais 2!!!!

riverisland.jpg

Vous moquez pas pour la tête, il faisait froid…

Continuons chez River Island, un autre géant, le rayon chaussures est exceptionnel et tellement pas cher. Je n’ai pas pu prendre la photo mais vu à 84£ (moins de 100€) la Balmain de l’hiver avec aération des orteils. Enorme!!! avec talons vertigineux quand même. Je vous fait travailler l’imagination. Je vous le dit, j’ai pas acheté car j’aurai été limitée après, faut faire des choix dans la vie ! J’ai quand même fait deux trouvailles d’exceptions…

 

cosvitrine.jpg

COS sur Regent Street (entre Oxford Circus et Picadilly)

Et oui les filles, j’ai bavé sans rien acheté car j’ai pas vraiment adhéré au merchandising, on avait du mal à se retrouver entre le soldé et la nouvelle collection. Quoiqu’il en soit, j’ai enfin vu de mes propres yeux le géant COS et effectivement c’est du lourd…J’ai d’ailleurs été inspiré par ce bermuda effet cuir et surtout le trench effet daim. Un mot à retenir, ce printemps la mode aura notre peau…

Après m’être égaré dans les rues « non soldés », je suis tombée chez Tiffany’s en ayant vu un solitaire qui m’a cramé la rétine. Amour, il est d’ailleurs un peu gros le 12 millions de carats. Je crois que j’avais jamais vu ça…C’est mon côté Audrey Hepburn…Retour à la réalité et arrivée  « par erreur » chez Primark. (Je crois d’ailleurs que l’amoureux n’a pas cru 1 minute à mon erreur de parcours)

 

primark.jpg

Nous sommes dans le triangle d’or. Coincée entre Newlook et Next…Je crois que là, il faut faire un break. New Look à lyon, non, il faut aller à Grenoble et Next était jusque là pour moi un programme d’ado attardé sur NRJ 12, qui me fait un peu rire quand même. En tout cas après avoir lu le Grazia local (il y a une selection de folie des enseignes cheap, hallucinante), j’ai ouvert les yeux, c’est moi qui vous le dit. Je vais vous faire une révélation… J’adore Primark, mais on a vraiment failli me perdre. C’est immense, il fait extrêmement chaud et y’a un monde de folie, ca grouille à mort…Il faut être en forme et c’était pas mon cas, car comme vous l’avez compris, j’arrivais en fin de parcours shopping (pour la journée). J’ai quand même comblé mon manque par une petite paire de chaussures, quelques head band, colliers, sacs…Me suis pas laissé non plus mourir, par contre j’ai retrouvé l’amoureux entre deux rayons, à l’agonie…

Pour me faire pardonner, je suis « vite » sortie (au bout d’une heure dont 40 min de queue à la caisse, l’horreur) et tout simplement pour aller donc à la Next boutique…En pretextant, qu’il y avait une chemise canon (pour lui à essayer). Bon au détour d’une robe volantée et d’un t-shirt Maryline moche de loin mais vraiment sympa grâce un effet de paillettes improbables (j’aime ce qui brille que voulez vous…) plus tard, me suis dit que tant à être dans le quartier, fallait quand même pas se priver d’un bon Newlook et d’une paire de chaussures cheap mais chic…Finalement, une jupe et un pull orné de perle qui a fait le Grazia anglais de la semaine dernière, on est rentré se reposer. Au fait, pas top la chemise pour l’homme.

 

nextmarylin.jpg

Mais bon, c’était pas sans compter mon sens de l’orientation aigüe…Me suis un peu perdu du côté de Covent Garden…Et d’avis général j’ai bien fait !

Depuis un bon moment, le fameux placard à bijoux de Maï-Tay me trotte dans la tête. J’ai envie d’un dressing à colliers en fait avec petit coin de rangement pour bracelets. Je ne porte pas de B.O (faute à ma chère mère qui m’a fait percé les oreilles tellement bébé, que j’ai fait un rejet à vie. Ni or, ni diam’s, ni toc, RIEN!!!) Mais soyez rassuré, toute économie réalisé d’un côté est réinjecté de l’autre et je comble ce manque par une véritable addiction aux sautoirs. J’ai donc décidé qu’il me fallait des mini porte-colliers ! Et devinez j’ai trouvé. J’ai pas choisi le superbe « porte neckless » tout simple, j’ai pris des portants indépendants, en forme de poupées russes et cupcakes…ahahahah, c’est magnifique…Reste plus qu’à trouver le bon emplacement…

 

deco.jpg

Boutique située dans la partie basse du marché couvert de Covent Garden. A noter qu’il y a beaucoup d’autres choses kitchissime

Et comme de par hasard, à droite de cette boutique de folie (oups, j’ai pas le nom en fait), mon regard a été stoppé net par une vitrine colorée et sucrée. Candy Cake, le pays merveilleux et interdit des Cupcakes. Je crois que j’ai grossi, rien qu’en regardant…

 

cupcake.jpg

Et là, ce n’est qu’un côté…

Pour les photos de mes acquisitions, il faudra attendre demain, l’amoureux à décider de me faire attendre pour me prendre sur la pellicule, c’est un peu sa vengeance personnelle, j’avoue que je n’ai pas été facile à gérer en hurlant devant chez Topshop…Je suis émotive et passionnée, c’est tout…

Mais comme c’est vous, voici un aperçu de biens « raisonnables »

 

escarpin.jpg On reconnaît le porte collier poupée russe détou
rnée en porte sac, mes escarpins rose fluo Primark à 2£ (en soldes) et un sac chaîne Chanelisant et vernis…En attendant le vrai, il fait son effet (faux certes) mais  j’aime le concept. Pour 6£ ca vallait pas le coup de trop se poser de questions. Pour info, cette mise en bouche n’est rien comparée à ce que je vous prévois pour demain…

  • Commentaires ( 2 )

  • julia

    Je suis impatiente de voir ce que tu nous reserves demain même si ton parcours shopping est sympa.

  • Maï-Thy

    Veinarde : j’ADORE Londres ! Même si c’est parfois frustrant avec un amoureux qui traîne des pieds pour faire les boutiques 😉

  • Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

TOP