Minorque l’île sauvage des Baléares

De retour de notre voyage d’une semaine à Minorque, je vous ai préparé mon « island guide » avec toutes mes bonnes adresses : restaurant, plages, balade à faire et hôtels. Minorque est le joyau préservé des Baléares, il faut en être conscient avant de partir, c’est le havre de paix idéal pour les jeunes couples ou les road trip « baba cool ». 

A noter, que je suis partie enceinte à Minorque à 23SA avec autorisation de mon médecin. Je vis une grossesse sereine et j’ai une activité physique régulière, je pense que je n’aurais pas tenue le rythme sinon vu que nous marchions énormément tous les jours. En moyenne 12/15km avec des chemins très escarpés. Il faut le savoir avant de partir… Le conseil est le même avec enfants en bas âge qu’il va falloir porter ou alors forcer à marcher… (ce qui n’est pas gagné ahah) ou alors trouver des plages plus touristiques et plus faciles d’accès.

Minorque est vraiment un bijou préservé du tourisme de masse, c’est vraiment l’île secrète et encore cachée des Baléares. D’ailleurs il y a deux routes principales et les accès aux plages sont très contrôlés et il y a toujours de la marche à prévoir (en moyenne 30 min pour une crique sauvage sans trop de monde, après il y a des plages ultra touristiques au bout des parking mais personnellement je n’aime pas avoir la serviette de mon voisin sur la mienne…) ou encore les animations du club de vacances d’à côté, même si c’est plutôt bien fait à Minorque et que c’est vraiment concentré sur une zone qui apparemment est superbe mais nous n’y sommes pas allés.

A noter que la location de voiture est OBLIGATOIRE. Nous avons choisi Alamo (à l’intérieur de l’aéroport)

1- Le Logement
Vous avez été nombreuses à me suivre sur mon compte instagram (@sophielamodeuse), et à chaque fois que je postais une story ou une photo de notre hôtel vous aviez beaucoup de questions. J’ai opté pour deux hôtels mais au confort et au style différent. Nous avons passé 8 jours sur place et 7 nuits.
Tout d’abord, nous avions envie de faire une vraie coupure et de ne pas bouger sans cesse comme on a pu le faire dans d’autres voyages. L’avantage avec Minorque, l’île est petite et peu importe où on est on peut vraiment faire le tour rapidement. Le plus long d’un point à un autre doit être 60 min de voiture, c’est pour dire.
Nous avons opté pour les 5 premières nuits pour un joli établissement rural, un « agroturismo », nous avions déjà goûté à ce type d’hébergement à Ibiza et nous avions adoré, car l’avantage d’être reculé dans les terres, les surfaces sont belles et les chambres sont grandes et atypiques.
Un agroturismo est souvent un corps de ferme réhabilité et on en voit pas mal aux baléares. Minorque est vraiment une île agricole, il y a beaucoup de bétail, de prés avec animaux, c’est vraiment apaisant.

Nous avons adoré séjourné à l’hôtel rural Morvedra Nou c’est côté sud de l’ile vers les plus belles plages préservées à voir absolument et à 15 min de la ville (et ancienne capitale) très authentique Ciutadella. C’est un pur hasard que d’être tombée sur cette pépite quand je cherchais un hôtel. J’étais même partie sur un Airbnb ce qui est très commun à Minorque et je ne sais pas comme je suis arrivée sur ce bijou préservé chic et bohème. Notre séjour dans ce lieu a été idyllique. Le personnel tout d’abord charmant qui parle même quelques mots de français (vu mon niveau d’espagnol c’est toujours agréable, mon mix franco italien anglais porte ses limites ahah), le service irréprochable, le calme du lieu, c’est vraiment un endroit paisible. Il y a peu de chambres, j’imagine bien le lieu parfait pour un écrivain qui prépare son nouveau roman.


Nous nous sommes faits plaisir avec la suite terrasse, ça vraiment été le très bon choix. La chambre est dans la partie rénovée donc est indépendant du corps principal de l’hotel. On est près des vaches et des chevaux que je contemplais chaque matin à quelques mètres de la terrasse de la chambre.


La chambre est décorée très simplement, c’est blanc et en pierre, extrêmement chic et bohème. On s’y sent très bien. C’est rare quand je suis si enchantée par un lieu mais là j’ai ressenti une telle sérénité que je me devais de la partager. C’est pour moi un excellent rapport qualité prix.
Hors saison, c’est évidemment plus abordable. Ah oui, concernant le petit déjeuner il est inclus et est vraiment délicieux, du choix, avec chaque jour une pâtisserie maison et des fruits frais et les classiques du petit déjeuner continental.

Un mot sur la piscine qui était relativement grande mais surtout bien agréable car les autres résidents de l’hôtel (il doit y avoir une quinzaine de chambres dans l’hôtel ce n’est pas non plus un resort donc le calme est légitime) n’était pas là en journée. Nous profitions du calme jusqu’à 16h et partions ensuite sur la plage pour profiter des fins de journées.
Nous avons pris quelques fois nos déjeuner à l’hôtel mais jamais le dîner, c’était simple, bon, frais (je n’ai pas gouté la paëlla mais je pense qu’elle vaut le détour).

Nous avons terminé notre séjour par deux nuits « en ville ». J’ai réservé un peu plus rapidement et ne me suis pas arrêtée à un détail de la plus haute importance… Le manque d’insonorisation. Principale défaut quand tu te retournes en ville (et que surtout tu quittes un lieu enchanteur). Il s’agit de l’hostel Xubec « Albergue juvenil » (à fuir !) . Ce qui veut dire auberge de jeunesse!!! Et d’ailleurs à noter que c’est pas très honnête mais ils se sont répertoriés dans les maisons d’hôtes, ce qui n’est vraiment pas le cas, et sont surtout très peu sympathiques (enfin l’employée que nous avons vu 2 secondes qui nous à presque accusé de mentir sur le bruit…) nous n’avons vu personne d’autres, c’est même peu rassurant en terme de sécurité. Soyez vigilant, mais à 200€ la nuit je ne pensais pas non plus. Effectivement c’est plutôt le lieu « cool » pour voyageur trentenaire un peu branché et fortuné. (sauf notre première nuit où nos voisins, 4 copains arrosaient la fin des vacances et ont eu la grande idée d’en faire profiter toute la maison… heureusement la deuxième nuit a été beaucoup plus calme.  Le service est nul car en fait il n’y a personne et le ménage est fait tous les trois jours. Bref, on s’en souviendra mais un conseil évitez cette adresse ! Nous avions une chambre avec petite terrasse et tout le confort nécessaire (heureusement car c’était mignon) . Hyper bien situé nous allions à pieds dans la vieille ville de Ciutadella, et étions du côté du port. C’est vraiment un très beau coin. Mais je pense qu’il y a des hôtels très charmants (que nous avons pu voir en passant) qui sont beaucoup mieux pour le même prix ! (que j’avais vu mais plus disponibles sur nos dates évidemment). A noter que l’hébergement à Minorque peut s’avérer compliqué en été car il y a peu d’infrastructures (ou alors des resorts dans les lieux touristiques mais nous c’est pas notre truc, peut être que nous changerons d’avis, quand notre enfant sera là).

2- Nos adresses restaurants testées et repérées pour la prochaine fois

C’est le plus important et surtout là que vous m’avez demandé tous les détails. Nous avons vraiment bien mangé. Je n’avais pas préparé en amont ce voyage comme j’ai pu le faire sur d’autres destinations et c’est globalement un coin où on mange bien. Ensuite nous appliquons toujours nos règles « pas de restaurants touristiques avec des cartes trop remplies (plus de 30 plats ça commence à être suspect ahah) Du coup, voici toutes nos adresses :

A Ciutadella :

  • café Ulysse. Très joli quartier idéal pour boire un apéro et manger quelques tapas. Testé le soir de notre arrivée nous avons été mis dans l’ambiance. C’est vraiment un coin sympa à faire aussi le matin car c’est la coin du marché. Le café d’en face est aussi vraiment sympa (au milieu c’est le marché couvert pour le poisson, à voir absolument un matin)

  • Curniola 35. Une adresse bistrot chic pour une bonne cuisine espagnole. Du pouple, du thon… le service est un peu long mais le lieu est très agréable.

  • Bar Hogar del Pollo : super bon restaurant tapas, une adresse que je recommande. Le poulpe et les calamars sont fous!!! Seul hic pas de réservation. Il faut être patient (ou arrivé comme nous par hasard un peu avant l’ouverture et du coup avoir une table direct ou le coup de bol des débutants ahah)
  • Sur le port, il faut faire la queue mais le poisson est excellent et l’adresse réputée : Café Balear. Le restaurant d’a côté doit être pas mal aussi (à voir selon votre patience car les réservations sont impossibles! )

Sur le reste de l’île…
A Mahon, nous y sommes allés en journée, nous avons profité du marché et des fameux tapas du marché du poisson (à faire à Mahon c’est incroyable). Il y a une sorte de food court à tapas, c’était une folie et vraiment très bon. La zone est touristique mais c’est vraiment à faire.

En voulant admirer un coucher de soleil à Cala’N Porter nous avons voulu allé dans la fameuse grotte « Cova d’en Xoroi » sauf que la queue nous a fait rebroussé chemin que c’est en fait un bar festif boite de nuit (à 20h, c’était assez énorme de voir les nanas préparées sur des plateformes alors qu’il faisait encore 35° et le make up à paillettes dégoulinants j’ai hésité à leur prêter mon fixeur make up ahah). Sinon apparemment le lieu vaut le détour mais nous n’avons pas eu envie de faire la queue et de rater du coup le coucher du soleil. On doit pouvoir réserver (ou sinon il faut venir plus tôt surtout en été). Nous avons donc du trouvé une adresse dans cette station balnéaire bien touristique. Nous sommes sortis de la rue principale et avons découvert une très bonne adresse avec je crois bien la meilleure tortilla de notre vie!! Tapas 007. Il y a même un petit parking pour se garer, très très bonne adresse du coin, et finalement on a été ravis de ce changement de programme car notre soirée a été délicieuse

Le lendemain on ne s’est pas fait avoir pour le coucher de soleil, nous avons changé de spot direction Cala Blanca près de ciutadella, et avons déniché le bar baba cool gypsy : Holà Ola Mediterranean Beach ! Guacamole, piadina et bières sans alcool dans un décor vintage bohème parfait ! Il doit y’avoir d’autres plats à grignoter et partager mais nous n’avions pas très faim (la chaleur était quand même étouffante et nous coupait la faim). C’est pas de la grande cuisine mais l’ambiance est vraiment génial.

On a testé aussi en redescendant du Phare de Cavalleria, un restaurant grill au feu de bois où la viande était exceptionnelle ! Une très bonne adresse au nord de l’île vers Fornells : Ca Na Marga. Le service était en plus parfait et rapide ! Sincèrement ça vaut le détour.

Du côté des chiringuitos, la seule sympa c’est chez Susy mais à faire que si vous êtes dans ce coin de plage (cala Macarella)

Nous avons vu une idée sympa à retenir, c’est de commander son lunch pour la plage (pas ou peu d’infrastructures sur les criques donc il faut prévoir de l’eau et son repas) chez Pic Niq. On vous prépare le tout dans un sac glacière ( à rapporter le soir), j’ai trouvé le concept au top, mais nous n’avons pas eu l’occasion de tester, mais ça semble très très bon…

3- A faire / voir à Minorque

Nous avons vraiment su mixer repos et visites. Mais il ne fait pas oublier que à Minorque il faut avoir de bonnes jambes pour découvrir tous les secrets bien cachés de l’ile.
Voilà ce que j’ai adoré :
– le Far de Cavalleria. Coucher de soleil exceptionnel. Le lieu en lui même est sublime. On se croit à l’autre bout du monde, le point de vue est stupéfiant.

– Binibeca Vell à faire au retour de Mahon, c’est un petit village de pêcheurs reconstitué. On se croirait en Grèce. A voir et pourquoi pas faire une plage tout proche ?

La crique de Cala Es Talaer (un périple de 50 min mais tellement canon). Il faut passer la première plage, suivre le passage en bois et encore faire le tour de la crique
La crique de Cala Turqueta (bien prendre son eau à la guinguette avant le chemin de 30 min)
La bonne idée : louer un bateau pour la journée 🙂

Plus simple et sincèrement même si touristique la plage de Cala Blanca (celle du Holà Ola bar) est vraiment sympa si on arrive avant 10h il y même des transats et parasols pour la journée et la petite guinguette de la plage est « slow food » et tout fait maison vraiment très simple, très bon. (il y a que deux tables donc moi je prenais à emporter pour manger sur mon transat). Je vous recommande ensuite de faire le tour à pied le long de la falaise la vue sur la méditerranée est superbe.

Côté Shopping…
C’est pas la folie comparée à sa grande soeur Ibiza. Pas de macramé ni de crochet à tous les coins de rue, c’est peut être pas plus mal pour le porte monnaie. Mais faites moi confiance j’ai quand même trouvé deux trois trucs. Le marché de Mahon est sympa, j’ai déniché pas jupe de gitane courte devant et longue volanté derrière. J’adore.

Les autres marchés de l’île sont quand même pas fameux et c’est surtout des produits importés made in china pas top top. Pratique par contre les immense foutas très gypsy pour la plage (même si j’avais trouvé les mêmes plus épaisses avec pompons à 50% moins cher à Ibiza) mais j’en ai quand même rapporté…

J’ai noté quand même deux/trois adresses à Ciutadella et à Binibeca Vell, parce que bon on arrive toujours à trouver des souvenirs de vacances 😉


– Local 23 à Binibeca Vell


– Miramelindo (coup de coeur pour cette boutique gypsy comme j’aime à Ciutadella)
– Aire de Venus (port de ciutadella dans la montée d’escaliers) produits balinais sans doute mais la boutique est pas mal.
– Tembo Menorca et celle d’en face en décor c’est vraiment très épuré, très authentique, du lin, de la corde de belles robes et une vendeuse très sympa.

Bon séjour à Minorque et surtout n’hésitez pas à partager sous cet article vos bonnes adresses 🙂

  • Commentaires ( 0 )

  • Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

TOP