Oh maille god!!!! Folie chez H&M

Je le dis souvent, mais pour une fois, c’est un fait avéré, la roue tourne…Et là, vous vous dites, qu’est ce qu’il a bien pu lui arriver, encore ! Et bien je vous le donne en 1000. Alors que je ne l’attendais plus, elle est pendue, comme ça, vers moi, sur un portant, à moitié égarée…De quoi suis-je en train de parler ? A votre avis…La robe Sonia Rykiel à volants, oui, je suis comme ça !

robe1.jpg

 

Alors je reprends depuis le début, car il faut me suivre, même moi je me perds…En Novembre dernier, je l’avais juré, craché enfin je passe les détails, on ne m’y reprendrait plus, à faire le pantin pendant des heures dans une queue pour une vente éphemère de marketing à 10 balles chez H&M. La faute à une collection Jimmy Choo, où je suis ressortie plutôt aigrie. Ma sanction a donc frappé le jour venu de la collection Sonia Rykiel il y a quelques semaines, j’étais restée au lit.

J’avoue, après avoir évidemment lu en long, large et travers la blogosphère sur tout les comptes rendus et surtout les butins rapportés, je l’avais un peu mauvaise, mais de nature assez fière, je n’avais fait fi…Et de toute façon, connaissant la durée de vie, de ma jupe Karl Lagerfeld portée 2 fois, de la chemise du même Karl jamais porté (j’avais brisé le bras d’une nana à la part-dieu dans ma jeunesse pour attraper évidemment pas dans ma taille,la collection de mon dieu vivant – épisode que je suis peu fière d’évoquer mais bon, on est entre nous). Oui les filles, à l’époque, seul le H&M de la Part-Dieu existait et celui de Cordeliers était encore le Grand Bazar même pas le Monoprix. La réalité est dure à encaisser là…(je suis même à deux doigts de chercher mes rides, je vais déprimer…)

Sans m’égarer, il faut bien que je vous raconte, comment je me suis procurée ce nouveau bien. Et bien, en promenade dans mon H&M de Genève, ma caserne adorée, je parle du H&M, place du Mollard au centre près de Globus. J’ai cru halluciner. Il y avait devant moi des portants entiers qui regorgeaient de Sonia Rykiel, un réassort secret ? Pour tout vous dire j’ai trouvé ça sans saveur et beaucoup moins excitant évidemment, mais j’ai apprécié et choisi en prenant tout mon temps ! J’ai opté pour la robe dos nu à volants. Oui, j’avais envie d’une petite robe fluide, légère et sympa pour le Printemps…

robe2.jpg zoom robe.jpg genou croises.jpg pieds.jpg

En plus, il se dit, que le rose pâle est une valeur sûr, pour un teint plus frais. Tout ce que j’aime, la trouvaille, le plaisir et en plus le benefice produit…Que du bonheur!!!

Ah oui, je ne vous ai pas encore parlé de mon perfecto…Une trouvaille à la boutique Birkin, cours Vitton dans le 6ème (métro Massena), pour je crois même pas 40€. Il est clouté, pas trop clinquant. Au niveau taille, je fais un 38, j’ai pris une taille S.

Mes chaussures, mes low Boots H&M que j’adore, trouvé évidemment à Genève…Oui, cette ville regorge de surprises et de bonnes adresses, d’ailleurs j’y retourne ce week end…

 

 

  • Commentaires ( 4 )

  • Cindy

    oh la chance! Elle est sympa cette robe

  • Marianne

    J’aime bien ce côté rock fille sage. Très belle pièce et surtout de la chance !
    Le perfecto a l’air pas mal aussi. A bientôt

  • julia

    Trop de chance, je ne suis pas arrivée à la trouver. Je vais tenter Genève alors

  • Lucie

    L’hallu que tu as du avoir…Mais je partage ton avis sur la question du réchauffée. Ta robe est vraiment très sympa.

  • Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

TOP