L’aquabiking chez Mincena , sport idéal pendant la grossesse

Pendant ma grossesse, j’ai continué à m’activer. Faut dire que j’ai eu 9 mois parfait (bon on oublie les deux dernières semaines qui ont été un peu compliquée avec beaucoup de fatigue). Je n’ai pas eu de nausées, pas de fatigue au global (même une patate d’enfer)  et tout s’est déroulé médicalement parlant comme il fallait.

J’ai donc eu le feu vert de mon médecin pour continuer une activité physique et lui même en tant que professionnel m’a recommandé l’aquabiking un sport doux et drainant. Soyons toutefois réaliste je n’ai jamais été une grande sportive mais on va dire que je m’entretiens avec du sport simple et efficace. Mon vrai combat est le bourrelet et le gras localisé. Avant ma grossesse j’avais commencé le bodytech, que je couplais d’ailleurs avec l’aquabiking. Dès que j’ai su que j’étais enceinte, je me suis dit qu’il fallait que je continue cette routine et puis surtout soyons honnêtes je ne voulais pas devenir énorme. Pour plusieurs raisons. Tout d’abord médicale avec cette histoire de diabète de femme enceinte et puis je craignais les vergetures. Même si j’avais un combo magique (je me dis que maintenant à +3 mois post partum, je peux faire le bilan et surtout ZERO vergetures). Surtout je voulais m’entretenir et alléger mes jambes. Car si il y a bien eu une véritable problématique, c’est le poids de mes jambes et les crampes ultra douloureuses en pleine nuit, je n’avais jamais vécu ça.

L’aquabiking a été pour moi LA révélation, j’étais même dopée. Et me sentait surtout légère comme une plume après chaque séance.
J’ai fait le choix de l‘Espace Mincena pour plusieurs raisons. D’abord le prix avec des forfaits vraiment raisonnables. Je connais aussi le lieu puisque j’y fais aussi mon celluM6 (que j’ai continué pendant la grossesse) mais uniquement sur les jambes en version « drainage » toujours avec pour objectif d’alléger les jambes. L’Espace Mincena est au coeur du 6ème arrondissement mais on peut se garer facilement, et surtout on peut poursuivre sa journée et des RDV sans soucis, c’est central.
Ce sont des cabines individuelles avec un vélo individuel avec de l’eau propre changée à chaque séance (peut être pas écolo pour certaines, mais en tout cas ça évite les mycoses, c’est pas glam mais c’est quand même important de le noter surtout enceinte).
J’avais testé il y a quelques années les cours collectifs dans une salle de sport. L’eau était dégueulasse et sincèrement c’était peu efficace le coach faisait qu’hurler et ne nous corrigeait pas.
A l’espace Mincena il y a des écrans dans chaque « baignoire vélo » qui nous indique le programme à suivre, la vitesse et le nombre de calories dépensées. On peut choisir le degré de l’eau plutôt agréable surtout quand on l’aime fraîche (et c’est aussi beaucoup mieux pour raffermir).

C’est simple je n’ai jamais eu un aussi beau corps qu’enceinte, plus aucun capitons c’était même hallucinant. J’avais juste le bidou qui pointait.  Et puis surtout comme les cours sont sur réservation, les jours « sans » je n’avais pas d’autre choix que de me motiver et j’étais tellement fière de moi.

Important de le souligner évidemment la team de l’Espace Mincena une équipe simple, sympathique toujours avec le mot qui fait plaisir, merci vraiment à Sabrina pour sa gentillesse.

Je suis d’ailleurs impatiente de retourner faire ma cure « post partum » je peux enfin recommencer le sport puisque tout s’est remis en place. Je vais reprendre l’aquabiking et garder comme objectif un corps raffermit et pourquoi pas musclé pour cet été.

La bonne nouvelle c’est que en venant de ma part vous avez une séance offerte en plus dans votre forfait !
Pour info, j’ai pris le forfait 20 séances de 30  min. Je faisais deux séances par semaine que je couplais avec 1 séance de cellu M6 (drainage). Et j’ai continué a marché jusqu’au bout (environ 5 km par jour)

 

  • Commentaires ( 0 )

  • Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

TOP